Spring direct naar de hoofdnavigatie of de inhoud
Chimie

BioBTX B.V.

Pour BioBTX B.V., les déchets plastiques qui ne peuvent pas être réutilisés sont une épine dans le pied. La société, installée sur le campus de Zernike à Groningue, a développé une technologie qui transforme les déchets en précieux éléments de construction pour l’industrie. Cette technologie s’intègre ainsi parfaitement dans l’économie circulaire. V.O. conseille BioBTX pour le brevetage de cette technologie de recyclage des produits chimiques.

BioBTX a une mission. Pieter Imhof, PDG de BioBTX B.V. : « Notre idéal est qu’il n’y ait plus de déchets plastiques dans le monde, qu’il existe à nouveau une solution pour tout. Plus de cinquante pour cent des déchets plastiques sont difficiles à séparer et sont maintenant généralement brûlés ou jetés. Il s’agit principalement des mélanges plastiques de matériaux multicouches comme les sacs de chips ou les composites. BioBTX a une solution qui nous permet de réutiliser ces flux de déchets. »

Moins de plastiques à base de pétrole

L’essence de la technologie réside dans la combinaison de deux procédés de traitement des matières premières, à savoir la pyrolyse et la catalyse. Dans un procédé de pyrolyse classique, les plastiques sont chauffés à une température de 400 à 600 degrés Celsius dans un réacteur sans addition d’oxygène. Les grosses molécules organiques (provenant de matériaux naturels et contenant du carbone) sont ensuite décomposées en molécules organiques plus petites. Le produit final (par exemple de la bio-huile) peut être utilisé comme carburant pour les moteurs ou les navires, mais ne convient pas immédiatement comme diesel ou essence.

Pieter Imhof : « Une étape supplémentaire du procédé – la catalyse – assure ensuite la conversion sélective de ces petites molécules organiques. Cela fournit de précieux éléments de construction chimiques. Dans notre cas, le résultat de la combinaison de la pyrolyse et de la catalyse est le BTX, à savoir les composés aromatiques que sont le benzène, le toluène et le xylène. Il s’agit de matières premières importantes pour la production, oui, de plastique. Ainsi, le cercle est à nouveau bouclé et les plastiques n’ont plus besoin d’être fabriqués à partir de pétrole. »

‘La bonne coopération s’exprime dans les détails.’

Pieter Imhof – BioBTX B.V.

Une question de détails

BioBTX a lancé un processus de brevetage de son invention. Pieter Imhof : « Nous sommes une entreprise spécialisée dans la recherche. Nous voulons protéger autant que possible les inventions prometteuses. » V.O. les conseille sur l’enregistrement de la technologie dans diverses demandes de brevet. Annemiek Tepper, mandataire en brevets chez V.O. à Groningue : « Le marché de la durabilité et des déchets fourmille actuellement d’inventions. Il faut ensuite trouver les détails pour avoir une chance de réussir. » Spécialisée dans la recherche, BioBTX a depuis acquis beaucoup de connaissances sur les brevets et les revendications. Pieter Imhof : « Nous fournissons des informations sur la technologie, les résultats et la littérature. V.O. est parfaitement capable de traduire cela en une demande de brevet. » Cela conduit également à de bonnes discussions. Annemiek Tepper : « C’est une belle interaction. Avec nos questions critiques, nous obtenons une image plus claire du caractère distinctif de BioBTX. Cette coopération et analyse des détails sont importantes pour la protection de ce type de propriété intellectuelle (PI). »

Passer à l’échelle supérieure grâce aux licences

BioBTX applique encore actuellement sa technologie au niveau pilote, mais l’entreprise souhaite conquérir le monde. Pieter Imhof : « Nous sommes prêts à passer de notre installation pilote néerlandaise à des usines plus importantes dans le monde entier. » BioBTX souhaite délivrer une licence pour les installations de traitement des déchets existantes et nouvelles. « Une position solide en matière de PI est cruciale sur ce plan ».

En savoir plus sur l'expert

Annemiek Tepper

Annemiek Tepper

  • Mandataire en brevets européens et néerlandais
  • Partenaire
Plus d’ experts