Spring direct naar de hoofdnavigatie of de inhoud
Chimie

Purified Metal Company

Ils se sont rencontrés chez Nedstaal, et sont aujourd’hui les fondateurs d’une entreprise révolutionnaire. À Delfzijl, Purified Metal Company (PMC) transformera bientôt la ferraille contaminée en métal prêt au réemploi. « Mon rêve de jeunesse est passé de quelques notes jetées sur une feuille de papier à une véritable usine », résume Jan Henk Wijma, directeur de PMC.

En travaillant chez Nedstaal, Jan Henk a découvert la problématique des déchets métalliques contaminés à l’amiante. « À l’époque, nous avions été forcés de constater qu’il n’existait aucune solution. Nous devions donc nous contenter de stocker ces déchets en gérant au mieux les conséquences écologiques. » Il a alors commencé à réfléchir à la question avec Nathalie van de Poel. Bert Bult les a quant à lui rejoints un peu plus tard. Ils ont commencé par évaluer la viabilité commerciale de leur idée, et ont rapidement compris que purifier et refondre de l’acier contaminé pouvait s’avérer lucratif. Jan Henk Wijma s’est alors penché sur les aspects techniques. Rien de tel qu’une visite du site internet de PMC pour en savoir plus à ce sujet : « Le métal est porté à 1 500 °C. À cette température, les fibres d’amiante se décomposent en particules de sable, de verre et d’oxyde de magnésium. Tout se déroule en vase clos dans des infrastructures spécialement conçues pour garantir la sécurité de l’homme et de l’environnement tout au long des opérations de traitement et de transport. »

‘En brevetant notre invention, nous nous sommes assurés de pouvoir développer et concrétiser nous-mêmes notre projet. ’

Jan Henk Wijma – Purified Metal Company

Accompagnement complet

« Nous ne connaissions rien au monde de l’invention », explique Jan Henk Wijma. « Après avoir établi que notre idée était rentable, nous avons été surpris de découvrir que personne n’y avait encore pensé. Cela nous semblait pourtant tellement évident… Nous avons logiquement décidé de faire breveter notre concept au plus vite, car le but était de développer et de concrétiser nous-mêmes notre projet. Les conseillers et juristes de V.O. nous ont aidés à régler toutes les questions de propriété intellectuelle. Grâce à cet accompagnement complet, nous avons pu déposer des demandes de brevet dans plusieurs pays, et accomplir sans encombre toutes les formalités contractuelles nécessaires au lancement de notre société. »

Un rêve de jeunesse

Depuis lors, PMC a passé des accords avec divers constructeurs et sous-traitants, et obtenu tous les permis requis pour faire bâtir son usine. « En 2020, nous intégrerons enfin une usine flambant neuve et 100 % opérationnelle, construite à Delfzijl. Renewi (anciennement Van Gansewinkel) s’occupera de la collecte des déchets métalliques et Jansen Recycling, qui a rejoint l’entreprise en tant qu’actionnaire, gèrera l’écoulement de nos Purified Metal Blocks, ou PMB. Notre procédé prendra de la valeur au fur et à mesure que notre usine fera ses preuves. Nous pourrons alors vendre des licences à d’autres centres de traitement à travers le monde. Nous sommes sur le point de concrétiser un rêve de jeunesse qui a un jour tenu sur une simple feuille A4. Grâce à ce projet, nous allons pouvoir soutenir l’économie circulaire en réutilisant des déchets métalliques qui n’étaient jusqu’ici que jetés dans un coin. »

En savoir plus sur l'expert

Otto Oudshoorn

Otto Oudshoorn

  • Mandataire en brevets européens et néerlandais
  • Partenaire
Plus d’ experts