Spring direct naar de hoofdnavigatie of de inhoud
‘La PI est un atout important pour les entreprises – et ses nombreuses facettes différentes font en sorte que cela vaut toujours la peine de la développer. ’
Bettina Hermann

Bettina Hermann

  • Sciences de la vie
  • Mandataire en brevets et marques européens et allemands, European Patent Litigator
  • Partenaire

Bettina Hermann a commencé sa carrière dans la PI en 2001 dans un cabinet spécialisé de PI allemand. Elle a étudié la biologie à l’université technique de Munich en mettant l’accent sur la microbiologie, la génétique, la biochimie et la chimie clinique. Elle a obtenu son doctorat en biologie à l’université technique de Munich et a effectué un stage à l’Institut Max Planck pour la psychiatrie à Munich, avant de devenir post-doctorante à l’IGBMC à Illkirch-Graffenstaden près de Strasbourg.

Continuez la lecture

Bettina a une vaste expérience dans le conseil des petites et moyennes entreprises biotechnologiques, en particulier dans le domaine des thérapies anticancéreuses, et dans la rédaction d’analyses de brevetabilité, de validité et de FTO pour les investisseurs. Elle représente également ses clients dans les procédures d’opposition devant l’Office allemand des brevets et des marques et l’Office européen des brevets, dans les procédures de nullité devant la Cour fédérale des brevets ainsi que dans les procédures de contrefaçon devant les tribunaux régionaux allemands.

Bettina dirige le bureaux de V. O. à Munich. Elle est membre de la rédaction du bulletin d’informations de V. O. et était au conseil d’administration de Women in IP e.V.

Expérience professionnelle

  • Mandataire en brevets et marques, V.O. (2008-aujourd’hui)
  • Avocate plaidante européenne, CEIPI (2010-aujourd’hui)
  • Postdoctorat, IGBMC à Illkirch-Graffenstaden près de Strasbourg (1999-2001)
  • Postdoctorat, Institut Max Planck pour la psychiatrie (1999)

Formation

  • Doctorat, Institut Max Planck pour la psychiatrie en collaboration avec l’université technique de Munich (1998)
    Diploma (comparable à un diplôme de maîtrise), Biologie (1995)

Guides

  • « Bettina Hermann est une avocate en brevets très sophistiquée qui travaille dans le domaine des biotechnologies et des produits pharmaceutiques. Elle s’appuie sur ses connaissances approfondies pour élaborer des plans stratégiques solides pour les portefeuilles de brevets de ses clients. Elle gère notamment le portefeuille de Secarna, une société européenne indépendante de premier plan spécialisée dans la découverte de médicaments antisens » (IAM Patent 1000, 2024)
  • « Pour les inventions chimiques et biologiques, les entreprises font appel à l’expérience de plus de 20 ans de l’avocate Bettina Hermann. Bettina Hermann possède des compétences techniques particulières dans le domaine des thérapies anticancéreuses. Elle est également régulièrement sollicitée pour des conseils en matière de brevets commerciaux, y compris pour des analyses FTO » (IAM Patent 1000, 2023)
  • « Pour les entreprises de biotechnologie dynamiques, émergentes ou établies, Bettina Hermann est exactement ce qu’il faut, avec ses compétences rédactionnelles hautement cultivées et sa sagesse stratégique. Elle garde le cap dans les longues procédures d’examen et en ressort avec des protections à toute épreuve pour les innovations phares de ses clients » (IAM Patent 1000, 2021)
  • Reconnu en tant qu’IP Star (2018, 2019, 2021, 2022, 2023) par Managing Intellectual Property
  • Recommended Individual (IAM Patent 1000, 2020, 2021, 2022, 2023, 2024)
  • Bettina Hermann, qui travaille pour V.O., « est toujours ponctuelle, efficace, bienveillante et elle fournit d’excellents conseils » dans ses domaines de prédilection qui sont la microbiologie, la génétique et la chimie (IAM Patent 1000, 2019)
  • « Autorité dans le domaine des biotechnologies, Bettina Hermann de V.O., est assidue dans la rédaction de demandes, rien n’échappe à son regard perçant » (IAM Patent 1000, 2018)

Activités annexes

  • Women in IP
  • Membre de l’AIPPI (Association Internationale pour la Protection de la Propriété Intellectuelle)
  • Membre de la FICPI (Fédération Internationale des Conseils en Propriété Industrielle)
  • Membre de LES (Licensing Executives Society)
  • Membre de la GRUR (German Association for Intellectual Property and Copyright e.V.)
  • Membre de l’EPI (Institut européen des brevets)
  • Membre de l’association allemande du barreau pour les brevets

Publications

  • B.C. Hermann, “Interaction of neurosteroids and neurosteroid receptors of the serotonergic and dopaminergic system”, 1998, PhD at the Max-Planck-Institute of Psychiatry, Munich, in the department of Prof. Dr. Dr. Holsboer in cooperation with the Technical University Munich, department of biochemistry.

Langues

  • Anglais
  • Allemand
  • Français

Regardez aussi ces experts

Andreas Keymer

Andreas Keymer

  • Mandataire en brevets européens et allemands, European Patent Litigator
  • Associé
Blijke Kroezen

Blijke Kroezen

  • Mandataire en brevets européens et néerlandais, European Patent Litigator
  • Associée
Plus d’ experts pertinents

Nouvelles

Meilleur score au classement 2024 IAM Patent 1000

Nous sommes fiers d’avoir obtenu une nouvelle fois une excellente note dans le classement 2024 de l’IAM Patent 1000 : The World’s Leading Patent Practitioners. Ce guide, compilé par la revue spécialisée britannique Intellectual Asset Management (IAM), classe les meilleurs praticiens en matière de brevets dans les principales juridictions du monde. Le classement 2024 a […]Continuez la lecture

Capricorn investit dans des entreprises ayant un impact

Capricorn Partners investit dans des entreprises innovantes et en croissance dont la technologie a un impact positif sur les personnes et la planète. Capricorn Partners est un gestionnaire indépendant de fonds de capital-risque et de capital-développement, ainsi que de fonds d’actions cotées en bourse.Continuez la lecture

Suppression de la règle des dix jours

Depuis le 1er novembre 2023, l’Office européen des brevets (OEB) a aboli la règle dite “des dix jours”. Selon cette règle, une lettre envoyée par l’OEB était censée être remise 10 jours après sa date, ce qui permettait de prolonger le délai de réponse de 10 jours.Continuez la lecture