Spring direct naar de hoofdnavigatie of de inhoud

Mandataire en brevets : votre partenaire stratégique

Ils se connaissent depuis des années. Dans le nouveau bureau d’Utrecht, ils se voient presque tous les jours. Les trois partenaires chevronnés Mark Einerhand, Cees Jansen et Harrie Marsman font du brainstorming de la façon d’aborder leurs affaires, discutent des développements régionaux et philosophent sur La discipline de brevets. « C’est une région très dynamique, nous continuerons à nous y développer dans les années à venir. »

En 2018, le mandataire en brevets a un rôle différent
Selon Harrie Marsman : « Auparavant, il s’agissait essentiellement d’obtenir le brevet, c’était notre mission en tant que mandataire en brevets. Nous avons de nos jours bien plus souvent un rôle de conseiller. Que voulez-vous faire avec un brevet ? Qu’en est-il de vos concurrents ? Est-il avisé de le divulguer ? »

Mark Einerhand : « Le climat des affaires a énormément changé pour le mieux. Par exemple, je vois beaucoup plus de start-ups dans mon domaine, la biopharmacie. Parmi ces entrepreneurs souvent jeunes, il n’est pas question de produits concrets, la PI est l’atout le plus important. Ils l’enregistrent ensuite pour un partenariat, une acquisition, un financement ou une introduction en bourse.  Et je les conseille aussi à ce sujet. »

Cees Jansen : « Le brevet s’est de plus en plus développé en outil stratégique. En tant que mandataire en brevets, je suis de plus en plus devenu une extension du client. Nous sommes en contact avec le client quasiment en permanence et nous font du brainstorming avec la direction sur l’avenir de l’entreprise. Tout est lié, cela rend le métier plus fascinant que jamais. »

Former, entrer et faire du brainstorming Cees Jansen : « Dans cette économie en plein essor et un marché du travail restreint, nous réussissons heureusement à trouver de talentueux futurs mandataires en brevets et à les former nous-mêmes. C’est important pour continuer à innover afin de pouvoir être également au service de nos clients à l’avenir de manière optimale. Le fait que, grâce aux nombreux contacts avec nos clients, nous obtenons constamment de nouvelles idées sur les derniers progrès techniques y contribue aussi. Cette profession demeure ainsi belle et dynamique. Dans une région florissante. »

Harrie Marsman : « Aujourd’hui, je constate que nous nous retrouvons facilement. Bien sûr, nous vivons à l’ère du numérique et la communication est plus facile que jamais, mais il est utile de se voir ne serait-ce qu’un instant et de discuter les uns avec les autres. Surtout maintenant que les inventions deviennent de plus en plus complexes et qu’elles sont souvent le fruit d’un groupe d’inventeurs. À un tel moment, il est bon d’avoir toutes les expertises sous le même toit. »

Mark Einerhand : « C’est en effet une valeur ajoutée évidente. C’est précisément cette fertilisation croisée entre, par exemple, la chimie et l’ingénierie qui nous permet d’améliorer encore nos services. En conséquence, les clients voient moins les brevets comme un poste de coûts, mais bien plus comme un investissement stratégique dans l’avenir. »

Mark Einerhand – Partenaire et mandataire en brevets
Il a commencé sa carrière, après avoir fait des études de biologie moléculaire, comme scientifique dans une start-up dans le domaine de la thérapie génique : « J’y ai fait connaissance du dépôt de brevets et de la nécessité de le formuler correctement et clairement. » Peu de temps après, il a rejoint V.O. en tant que mandataire en brevets: « C’est fascinant de travailler avec des start-up comme avec des multinationales. »

 

Cees Jansen – Partenaire et mandataire en brevets
À l’issue de ses études de physique, il est résolument entré dans le domaine des brevets chez Holland Signaal : « En tant que mandataire en brevets, j’ai développé une vision large de la technologie. J’ai été immédiatement fasciné par le jeu avec les mots pour pouvoir exprimer ce qui rend une invention unique. V.O. a toujours été l’un des bureaux leaders, le passage à V.O. à l’époque m’a donné l’occasion de vraiment faire des affaires. »

 

Harrie Marsman – Partenaire et mandataire en brevets
Il a fait des études de chimie, une superbe discipline selon lui. Il ne voyait pas d’avenir pour lui dans un labo : « J’ai toujours eu un intérêt scientifique plus vaste, quand j’ai vu une publicité pour la profession inconnue de mandataire en brevets, cela m’a interpellé. Il s’agissait de V.O., je n’y suis plus jamais reparti. Dans cette profession, tout est réuni pour moi : la science, l’esprit d’entreprise, le travail juridique sur mesure et la précision linguistique ultime. » Cet été, Harrie prendra congé de V.O.

Regardez aussi ces experts

Annemie Jaeken

Annemie Jaeken

  • Mandataire en brevets européens, néerlandais et belges
  • Partenaire
Mohammad Ahmadi Bidakhvidi

Mohammad Ahmadi Bidakhvidi

  • Mandataire en brevets européens et néerlandais
  • Associé
Plus d’ experts pertinents