Spring direct naar de hoofdnavigatie of de inhoud

Platform Formalities Officers augmente le niveau de l'administration

Dans plusieurs pays européens, l’approche et la méthode de travail de Platform Formalities Officers (PFO) suscitent l’enthousiasme. En moins de dix ans, PFO s’est muée en plate-forme respectée. Il est temps de faire plus ample connaissance. Ronald van Egmond, membre du conseil d’administration de PFO et conseiller principal aux affaires chez V.O., répond à cinq questions.

1.      Quid de PFO ?
« Il s’agit d’une association axée sur les professionnels de l’administration qui travaillent dans le monde de la propriété intellectuelle. Que vous travailliez en entreprise ou dans un bureau de brevets. Le pilier le plus important de la plate-forme est l’éducation et nous avons également mis en place une formation reconnue pour les professionnels de l’administration. »

2.      Pourquoi PFO a-t-elle été fondée ?
« Les mandataires en brevets avaient déjà leur propre formation, mais il n’y avait pas de formation pour les professionnels de l’administration. Chaque entreprise ou organisme avait son propre programme de formation interne. Mais cela a eu pour conséquence qu’il a fallu un certain temps avant d’avoir de la prise sur le processus. Ce sujet de la formation a été évoqué au cours des réunions du réseau et cela a marqué en fait le début de PFO en 2009.  Nous comptons maintenant environ 350 membres. »

3.      Qu’est-ce que PFO offre ?
« ‘Le plus important est notre formation d’environ six mois, et nous offrons également un certain nombre de master classes chaque année. La formation est principalement suivie par des professionnels ayant débuté dans la profession et disposés à approfondir leurs connaissances. Nous offrons un enseignement en classe où les étudiants sont formés 12 à 13 jours. Après cela, vous êtes vraiment initié à la profession et savez aussi tout sur la législation européenne et bien sûr tout sur les procédures et les formalités à suivre. La majorité des étudiants proviennent d’offices de brevets tels que V.O., le reste vient du secteur des entreprises. V.O. estime que c’est aussi très important, cela veille à ce que le processus administratif arrive à un niveau supérieur, les collègues savent ainsi mieux ce qu’ils font. Bien entendu, c’est une confirmation pour les clients que le processus administratif est entre de bonnes mains.»

4.      D’où vient l’intérêt européen ?
« En partie en raison de la fondation de l’European Platform of Intellectual Property Administrators (EPIPA), une plate-forme internationale. Et en partie à cause des excellents contacts avec l’Office européen des brevets (OEB). Un certain nombre de pays européens s’intéressent à notre formation et à notre association. L’OEB est également enthousiaste. Il s’agit désormais d’intensifier la coopération. »

5.      Le résultat de votre plate-forme ?
« Notre formation et nos master classes permettent d’augmenter le niveau de la discipline et d’aboutir ipso facto à une forme de standardisation dans le secteur. »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.formalitiesofficers.nl ou contactez Ronald van Egmond (R.vanEgmond@vo.eu).

Regardez aussi ces experts

Annemie Swinnen

Annemie Swinnen

  • Mandataire en brevets européens
  • Associée principale
Annemie Jaeken

Annemie Jaeken

  • Mandataire en brevets européens, néerlandais et belges
  • Partenaire
Plus d’ experts pertinents