Spring direct naar de hoofdnavigatie of de inhoud

L’ampoule

L’ampoule est le symbole de l’invention, en raison de l’imagerie de la lumière qui jaillit, mais aussi des lourdes conséquences de l’invention des premières ampoules commercialement utilisables et de la féroce bataille de brevets qui s’est ensuivie. IP Leads s’est plongé dans l’histoire et s’est attaché à reprendre le fil des inventions importantes et de la PI.

Trois inventeurs

L’ampoule a inauguré l’ère de l’électricité dans la maison.  Vers 1870, la science et la technologie en étaient au point où le remplacement de l’éclairage au gaz par des lampes électriques était en principe possible. On avait aussi procédé à un grand nombre d’expériences avec des ampoules, mais il manquait encore une ampoule commercialement utilisable et dotée d’une durée de vie suffisante. Le tournant a eu lieu en 1878 par une combinaison du choix d’une fibre de coton carbonisée pour le filament et d’une amélioration du processus de fabrication avec préchauffage du filament à l’aide de la dihydrogène. Ce furent la découverte selon laquelle le chauffage du filament carbonisé était nécessaire lors du pompage à vide de la lampe, afin d’éviter la rapide dégradation du filament, et la réalisation d’une résistance électrique élevée qui ont rendu possible le branchement en parallèle des lampes. Plusieurs inventeurs ont demandé un brevet. Le Britannique Swan a été le premier à fabriquer une ampoule commercialement viable.  Mais l’inventeur le plus connu reste l’Américain Edison.  Sa présentation d’une ampoule qui fonctionne a enthousiasmé le public..

Tekening van een gloeilamp in Edison’s patent US 223898 (1879)

La lutte des brevets

En 1885 éclate une lutte des brevets entre les entreprises ayant des droits sur les différents brevets en Angleterre et aux États-Unis.  En Angleterre, c’est la fusion des sociétés d’Edison et de Swan qui porte la victoire. Cela a provoqué un exode des éclairagistes anglais vers de meilleurs débouchés commerciaux sur le continent européen. Au cours des années 1890, naît un cartel d’ampoules qui empêche la poursuite de la lutte des brevets et, muni de ses brevets, distribue le marché européen entre les participants et fixe les prix. Les ampoules faisaient partie des services fournis par les compagnies d’électricité qui devaient envoyer des commandes au siège du cartel à Berlin.  Ce n’est que plus tard, au XXe siècle, qu’une législation anti-trust s’est avérée nécessaire.

Philips et la législation défaillante sur les brevets

La production d’ampoules a également débuté aux Pays-Bas.  Les nouveaux arrivants aux Pays-Bas n’ont rencontré aucun problème en matière de brevets, car l’octroi de brevets était suspendu légalement depuis 1870. Les fabricants néerlandais exportent également avec succès dans d’autres pays sur le continent.  En 1891, peu avant la fin des brevets de base anglais (1894), les usines d’ampoules de Philips s’installent sur le marché. Le résultat est connu : l’entreprise allait devenir leader du marché.  Le fondateur, l’ingénieur Gerard Philips, avait suivi de près l’évolution de la situation en Angleterre et inventé un nouveau processus pour fabriquer des filaments.  Mais le succès ultérieur a été principalement dû au talent commercial international de son frère, Anton Philips.

Regardez aussi ces experts

Marco Box

Marco Box

  • Mandataire en brevets européens, néerlandais et belges
  • Partenaire
Bart Jan Niestadt

Bart Jan Niestadt

  • Mandataire en brevets européens, néerlandais et belges
  • Partenaire
Plus d’ experts pertinents